Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes d'au moins 25 ans et aux jeunes actifs de 18 à 24 ans s'ils sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle.

RSA : augmentation des aides de 4 %

RSA : augmentation des aides de 4 %

    Du nouveau pour la diaspora algérienne établie en France: grâce à la nouvelle loi sur le pouvoir d’achat, les bénéficiaires du RSA vont connaître quelques changements en 2022…

En effet, dans le cadre du dispositif des mesures en faveur du pouvoir d’achat, le Parlement a pris la décision d’augmenter de nombreuses aides de 4 %, dont le RSA.

Le revenu de solidarité active, appelé communément RSA, assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu qui varie selon la composition du foyer.

RSA, des aides sociales inconnues de beaucoup

Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes d’au moins 25 ans et aux jeunes actifs de 18 à 24 ans s’ils sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle.

Nombreux sont les Algériens en France qui en bénéficient et souhaitent connaitre les éventuels changements considérés dans la récente décision prise par le Parlement français.

A l’inverse, beaucoup de personnes résidents en France ne connaissent pas ce type d’aides dont ils pourraient bénéficier. Récemment, Boursorama affirmait que de trop nombreux Français oublient de réclamer certaines aides sociales. Une promesse de campagne du président Macron devrait bientôt permettre de résoudre ce problème : la « solidarité à la source ».

Boursorama énumérait que RSA, prime d’activité , APL… plusieurs aides sociales distribuées par la CAF, la Caisse d’Allocations Familiales, nécessitent de remplir une demande en ligne ou dans un point d’accueil. Par méconnaissance ou face à la complexité du processus, de nombreux Français font l’impasse sur ces versements, et se privent parfois de plusieurs centaines d’euros par mois.

 

RSA : augmentation des aides de 4 %
RSA : augmentation des aides de 4 %

Aussi, faudrait-il en connaitre les conditions dans le détail pour postuler sérieusement par demande.

Si la hausse du RSA a fait l’objet d’un accord, la date de sa mise en œuvre ne pourra pas avoir lieu à la même date pour tous.

Ajouté à cela, précise le site iletaitunepub.fr, le président français, Emmanuel Macron, a choisi de mettre en place une expérimentation dans une dizaine de départements. Et ce, afin de se pencher sur les personnes qui perçoivent le RSA sans pour autant chercher à réaliser une insertion professionnelle.

Le RSA et sa revalorisation

Se le site Service-public.fr, « Le revenu de solidarité active (RSA) assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu qui varie selon la composition du foyer. Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes d’au moins 25 ans et aux jeunes actifs de 18 à 24 ans s’ils sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle ».

Après l’augmentation de 4 %, un bénéficiaire du RSA sans enfants qui percevait 575,52 € par mois obtiendra une majoration d’environ 23 €. Cela représente 598 € en toute grâce à la loi sur le pouvoir d’achat pour faire face à l’inflation.

   Faire toutes les démarches pour bénéficier du RSA

 

Comme l’indique le site Démarches administratives, les bénéficiaires du RSA ne bénéficieront pas tous de l’augmentation en même temps. Alors que certains pourront la recevoir avec le précédent versement, celui du 5 septembre dernier, d’autres devront attendre le 5 novembre. En effet, pour bénéficier du RSA, il faut déclarer ses ressources tous les trois mois. Ainsi, comme le précise la CAF sur son site internet, tout dépendra des mois de déclaration.

Récemment, dans le but de pallier le manque d’insertion professionnelle des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), le gouvernement a décidé de lancer une expérimentation. Un test qui visera une dizaine de départements dès cet automne.

En effet, dix départements ont à ce jour été sélectionnés pour expérimenter une nouvelle formule d’obtention du RSA. L’objectif du gouvernement consiste à trouver des travailleurs pour les secteurs qui se trouvent actuellement en pénurie. Et ce, tels que les secteurs du bâtiment et de la restauration.

 

Lire également:

Le « bonus » d’Air Algérie pour la diaspora en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *