Importation de véhicules : les marques interdites sur le marché automobile

importation des véhicules neufs

Importation de véhicules -Le patron de l’organisation Algérienne pour la protection des consommateurs, Mustapha Zebdi, il a indiqué sur sa page facebook officiel que les petites marques ne seront pas importées.

Le patron de la protection des consommateurs a expliqué : « nous ne parlons pas du volume de voitures, mais le classement de la marque sur le marché mondial, qui est souvent moins cher, et actuellement exclu ».

Lire aussi: Acquisition d’immobilier pour les ressortissants algériens

Importation de véhicules : les précisions de zebd

Zebdi a précisé, par ailleurs, que cette décision d’écarter les petites marques du marché automobile algérien est motivée par plusieurs facteurs dont le coût élevé des structures de base afin d’obtenir l’agrément, et la faible demande sur les véhicules de ces petites marques méconnues sur le marché mondial.

Importation des véhicules
Importation de véhicules

Zebdi ajouté qu’il est interdit au concessionnaire automobile intéressé par une petite marque de représenter une autre marque, et qu’il n’est donc pas possible d’exploiter le réseau de la célèbre marque au profit d’une marque nouvelle et émergente sur le marché pour réduire les charges, selon le patron de la protection des consommateurs.
Bien qu’il ait conclu son message en confirmant que ces conclusions auxquelles il était parvenu provenaient de la communication de l’organisation de protection des consommateurs avec agents potentiels.

Suivez nous sur: facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *