Chèque énergie 2023 : voici la date limite d’utilisation

Chèque énergie : Qui sont les français concernés par cette nouvelle aide de 250€ ?
Advertisements

Le chèque énergie est un coup de pouce financier versé par l’État pour aider les familles modestes à faire face aux dépenses spécifiques. Pour bien profiter de cette aide, il faut connaître sa date limite d’utilisation.

Des millions de foyers français ont reçu un chèque énergie, cette année. Ainsi, ce soutien gouvernemental a une date limite pour l’utiliser, donc il serait bête de perdre cet avantage monétaire.

Chèque énergie : le montant de cette aide

Pour certains foyers, ce chèque a une valeur assez intéressante, dépassant parfois les 200€. Effectivement, pour les aides les moins importantes le montant était de 48€, le maximum possible était de 277€. Comme toutes aides, pour bénéficier de ce chèque il faut respecter quelques conditions d’éligibilité telle que : les revenus et la composition du ménage.

Quelle est la date limite de ce chèque

Évidemment, parmi les conditions qu’il faut respecter est de dépenser ce chèque avant sa date de péremption, sinon vous perdrez le montant indiqué sur ce chèque.

Advertisements

Pour utiliser ce chèque, les foyers disposent d’un an en moyenne. De cette façon, le chèque énergie distribué en avril ou mai 2023 peut être dépensé jusqu’au 31 mars 2024.

C’est vrai qu’il vous reste encore plusieurs mois avant de dépenser ce chèque, mais ne tardez pas non plus, sinon vous pouvez l’oublier dans le fond d’un tiroir.

L’existence du chèque énergie exceptionnel

En effet, le Gouvernement a décidé de faire un geste solidaire, au vu de la situation énergétique assez catastrophique pour les Français. Et ce, pour renforcer le budget des ménages. En complément du chèque énergie, ce nouveau coup de pouce financier vient soutenir les foyers les plus nécessiteux.

La date de validité de ce chèque énergie exceptionnel est la même de celle de chèque classique, à savoir : 31 mars 2024.

Sachez que ce soit le chèque énergie exceptionnel ou le chèque classique, vous avez le droit de demander un remboursement intégral de celui-ci. Et cela,  après son utilisation. Les fournisseurs ont jusqu’au 31 mai 2024 pour répondre à votre requête, si vous utilisez ce chèque avant la fin du mois de mars 2024.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *