Les pièges à éviter

Dossier de Visa Schengen : les pièges à éviter

Dossier de Visa Schengen : les pièges à éviter
Advertisements

VISA SCHENGEN – Quel montant d’argent justifier pour compléter sa demande de visa Schengen ? En réalité, la réponse à cette question n’est pas si évidente qu’on le pense. Cela fait d’ailleurs, partie des principaux motifs de refus de visa Schengen aux algériens.

Visa Schengen
Visa Schengen

En plus des nombreuses exigences auxquelles il faut absolument répondre afin de déposer un dossier complet auprès des consulats et sous-traitants en charge de la réception ou du traitement des milliers de demandes de visa en Algérie, certaines conditions ne sont pas si claire que cela.

C’est le cas notamment des justificatifs financiers qui prouve votre capacité à vous prendre en charge une fois sur le territoire Schengen ou vous voulez vous rendre. En réalité, sur les sites des ambassades européennes, il est indiqué une somme journalière qui tourne autour de 120 euros par jour au minimum.

Ce qui fait que pour calculer le montant qui correspond à votre séjour vous devez simplement multiplier les 120 euros par le nombre de jours que vous avez l’intention de passer sur le territoire européen.

120 euros, est ce suffisant ?

Pouvoir justifier de 120 euros pour chaque jour que vous comptez passer sur le territoire Schengen, hélas, ce n’est pas suffisant. La raison est simple, cette somme ne représente qu’une partie des frais que vous êtes sensé être capable de prendre en charge.

Advertisements

Dans cette somme, le prix de l’hébergement n’est pas inclus, d’où la nécessite de prouver également que vous avez déjà réservé un hôtel et que vous êtes en mesures de le payer, en plus des autres frais   comme la nourriture et le transport.

120 euros, est ce suffisant ?
120 euros, est ce suffisant ?

À lire également : Inflation en France: ces produits qu’on ne peut plus acheter

Dossier de VISA : Les pièges à éviter…

Malheureusement la demande de visa Schengen est un chemin semé d’embuche. Il ne suffira pas de fournir un relevé bancaire de votre épargne en devise étrangère. Il est également demandé un relever de compte sur vos revenus en DA. Cette exigence de la part des consulats étrangers en Algérie est nécessaire non seulement pour vérifier si votre rémunération correspond au métier et à l’attestation de travail que vous avez délivré dans votre dossier, mais également afin d’essayer de déceler certaines incohérences. Notamment, une différence flagrante entre vos revenus mensuels et votre épargne en devises étrangères.

Exemple : si vous êtes rémunéré entre 40 000 et 60 000 DA, vous devez éviter de mettre de gros montant ou gonfler votre compte en devise.

Dossier de VISA, les pièges à éviter
Dossier de VISA, les pièges à éviter

Cela pourrait se retourner contre vous et vous privé de visa. Il est conseillé dans ces cas là de mettre raccourcir le séjour annoncé dans votre demande de visa. 10 jours au lieu de 20 jours ou une semaine au lieu de mettre 15 jours sur votre demande. Cela vous permettra de faire correspondre votre demande, à vos revenus en dinar, mais également, à votre épargne en euro.

Suivez nous sur :facebook

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *