Importation de voitures : les marques françaises premières arrivées

importation voitures neuves algerie premiere marque obtiendra autorisation


Advertisements

Importation de voitures – le secteur automobile algérien souffre du blocage des importations et de l’assemblage de voitures neuves et ceci depuis plusieurs années.

Importation de voitures
Le secteur automobile souffre du blocage

Le gouvernement décide officiellement de passer à l’action et établit des solutions pour mettre fin à la crise d’automobile en Algérie.

Lors d’une intervention médiatique en mai dernier, le ministre de l’Industrie Ahmed Zeghdar a affirmé que le dossier de l’importation des véhicules est principalement lié au système juridique.

Par ailleurs, il a fait savoir que la nouvelle loi sur les investissements pourrait apporter quelques changements par rapport à cette crise.

Importation de voitures : le constructeur automobile Peugeot a déposé son dossier original

Selon des membres proches du ministère de l’Industrie, le département d’Ahmed Zeghdar a invité le constructeur automobile Peugeot à déposer son dossier original cette semaine, et d’obtenir la licence temporaire pour importer des voitures après les avoir immatriculées par voie électronique.

Lire aussi:Aéroport : des vêtements à éviter pour passer les contrôles rapidement

Et dans le cas où la marque au lion recevrait cette semaine le permis d’importation temporaire, qui lui permet d’effectuer toutes les démarches bancaires et administratives d’importation avant d’obtenir le permis définitif dans des délais n’excédant pas un mois, les voitures françaises seront les premières à entrer dans le marché algérien en 2023 dans le cadre du renouvellement des licences d’importation auprès des agents agréés.

Advertisements

Lire aussi : Ouedkniss auto : les offres de vente de voitures pour ce 09 janvier 2023

Ouedkniss auto : les offres de vente de voitures pour ce 09 janvier 2023
Ouedkniss auto : les offres de vente de voitures pour ce 09 janvier 2023

Plusieurs facteurs ont amené le gouvernement algérien à vouloir faire des marques françaises les premières voitures à sillonner les routes d’Algérie.

Soit notamment la proximité de cette dernière avec la métropole. En plus de l’attention que portent les fabricants en France au marché automobile du plus grand pays d’Afrique.

Importation de voitures
Peugeot a déposé son dossier original

En effet, Les marques françaises en Algérie, telles que Peugeot, Citroën, Renault et Dacia, cherchent à renforcer leurs usines en Algérie avec les dernières technologies conformes au nouveau cahier des charges.

Elles sont également pointées du doigt pour l’importation de voitures, notamment puisque les marques françaises ont toujours eu une part des ventes sur le marché algérien, depuis l’indépendance jusqu’à l’année 2017.

Importation de voitures : les licences temporaires comprennent deux marques internationales

Il convient de souligner que le chef de l’Organisation algérienne pour la protection des consommateurs, Mustafa Zubdi, a révélé que le ministère de l’Industrie avait remis des licences temporaires pour importer des voitures, à partir de cette semaine.

Importation de voitures
les licences temporaires comprennent deux marques internationales

Zubdi a confirmé dans un message sur sa page Facebook que les licences temporaires comprennent deux marques internationales, la première d’Europe et la seconde d’Asie, en plus d’une marque liée aux diplômes d’Europe

Suivez nous sur: facebook

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *