Marché automobile : Le prix des véhicules sera raisonnable

images 35


Advertisements

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zagdar, a révélé , ce lundi, qu’un grand mouvement sera donné aux industries post-industrielles. Il s’agit, notamment, des industries mécaniques et automobiles, en créant un partenariat « gagnant-gagnant »; tout en précisant que le prix de revient des véhicules va baisser après la production des intrants de ces véhicules localement.

Lors de son intervention à l’occasion de l’ouverture de la 7e édition du Salon international de la sous-traitance (ALGEST 2022), qui se tient du 14 au 17 novembre 2022 au Palais des expositions, Zeghdar a souligné que ses services travaillaient à la préparation d’une stratégie claire basée sur une industrie réelle pour toutes les branches industrielles, en particulier dans les industries de la mécanique et de l’automobile.

Marché automobile : des prix raisonnables

Le ministre de l’Industrie a estimé que le prix des véhicules sera «raisonnable» grâce à de la production locale des intrants pour ces véhicules. A partir de matières premières et de matériaux transformés par des institutions publiques et privées.

Lire aussi : Une hôtesse agressée sexuellement en pleine vol

A cet effet, il a souligné que les entreprises émergentes et les petites entreprises seront intégrées dans ce cadre, qui sera, d’ailleurs, accompagné par des institutions internationales.

Dans le même contexte, le ministre a expliqué qu’une politique a été élaborée pour encourager les industries électriques et limiter l’importation de produits électriques; contribuer à la réalisation de l’efficacité énergétique.

Marché automobile : un nouveau système est développé

Advertisements

Et d’ajouter qu’un nouveau système a également été développé à travers des mesures incitatives qui permettent l’exonération des droits de douane; ainsi que la taxe sur la valeur ajoutée sur les composants importés et les matières premières ou qui ont été acquis localement par les manutentionnaires .

Lire aussi : un navire d’Algérie Ferries saisi

Le ministre du secteur a, en outre, évoqué les efforts déployés en vue d’organiser et d’encadrer la politique de développement de la sous-traitance et de travailler à l’élaboration d’un plan stratégique clair basé sur une véritable industrie réelle pour toutes les branches industrielles, notamment dans le secteur de la mécanique et automobile.

Lire aussi : Air Algérie lance une promotion pour les ressortissants algériens 

La tendance sera à la création d’une véritable industrie avec des taux d’intégration allant jusqu’à 40% dans les 5 ans suivant le début de l’industrialisation, par la création d’un partenariat gagnant-gagnant et en mobilisant les capacités et compétences disponibles localement ou avec un partenariat étranger, à condition d’assurer le transfert de technologie.

La publication du cahier des charges régissant l’importation des véhicules neufs se fait attendre. Le délai d’une semaine pour la publication du cahier des charges a déjà été dépassé.

Automobile djalia-dz

Le 23 octobre dernier, rappelons-le, le président Tebboune a instruit le gouvernement, lors d’une réunion du conseil des ministres, de publier le cahier des charges régissant l’exercice de l’activité de concessionnaires d’importation de véhicules neufs d’ici une semaine.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *