AAH et prime d’activité : Comment peut-on cumuler ces 2 aides ?

AAH

Vous bénéficiez de revenus peu importants, malgré que vous travaillez ? Le Cumule entre la prime d’activité versée par la caisse d’allocations familiales et l’AAH (allocation aux adultes handicapés) pourrait se révéler intéressant.

Mais est-ce possible ? Si oui, sous quelles conditions ?

Prime d’activité : montant, conditions et démarches

La prime d’activité est un complément de revenus a été mise en place depuis le 1er janvier 2016. Il est versé aux salariés modestes par la CAF, mais aussi potentiellement aux apprentis, aux étudiants salariés ou aux indépendants.

Le montant de la prime d’activité, depuis le 1er avril 2023, s’élève à 595,25€ pour une personne seule sans enfant. Ce montant forfaitaire peut être majoré, selon la composition du foyer.

Pour obtenir la prime d’activité, une demande doit être effectuée auprès de la caisse d’allocations familiales (CAF) ou la mutualité sociale agricole (MSA). La démarche peut se faire en ligne, dans les 2 cas. Après étude de votre dossier, la prime d’activité vous sera versée automatiquement en cas d’acceptation.

Qu’est-ce que l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ?

AAH s’obtient auprès de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Cette allocation financière assure à une personne en situation de handicap, un revenu minimum. Le montant de cette aide, à taux plein, s’élève à 971,37€.

Le cumul de l’AAH et la prime d’activité : est-ce possible ?

Depuis 2016, le cumul de l’AAH et de la prime d’activité est possible. Ainsi, vous êtes potentiellement éligible à la prime d’activité et d’une bonification de celle-ci si vous bénéficiez de l’AAH et que vous avez une petite activité avec un salaire supérieur à 326 euros par mois (soit l’équivalent de 25 % du Smic).

L’allocation aux adultes handicapés est déduite du montant de la prime d’activité, si vos revenus sont inférieurs à ce seuil, et l’éligibilité est donc rare.

Vous devez penser à remplir 02 déclarations trimestrielles de ressources, pour recevoir les versements de ces 2 aides financières, une pour l’AAH et une pour la prime d’activité. Les éléments suivants seront pris en compte, pour l’étude de votre dossier :

– Vos revenus d’activité professionnelle (activité indépendante, activité salariée en milieu ordinaire, activité en ESAT, etc.);

– Vos autres revenus (indemnités maladie, indemnités chômage, retraite, pension, etc.);

– Les autres revenus imposables (patrimoine, revenus de capitaux, etc.);

– Vos prestations et vos aides sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *