Douanes : tout ce qu’il faut savoir sur le transport de l’argent liquide dans l’UE

Douanes : tout ce qu'il faut savoir sur le transport de l'argent liquide dans l'UE


Advertisements

Douanes – pendant le passage à la douane, tous les voyageurs doivent déclarer les montants d’argent liquide qu’ils transportent.

Ces mesures sont applicables pour les français aussi pour tous les étrangers sortants ou entrants de l’UE (Union européenne). Passer outre ces restrictions peut entraîner des sanctions sévères.

Le montant plafonné dans l’UE

À travers tout le territoire de l’UE, transporter une somme supérieure ou égale à 10 000 € est soumis à des lois. Un voyageur est tenu de le déclarer à la douane. Cela peut être sous forme, de pièces de monnaie, de billets de banque ou aussi de l’or. Les cartes prépayées, des chèques ou des chèques de voyage entrent aussi dans cette catégorie.

À citer que cette loi s’applique quand le passager soit le propriétaire de l’argent liquide ou non. Cela concerne aussi si une personne transporte l’argent pour le compte d’une entreprise ou d’une association. Quant à une communauté d’intérêts, le transporteur est obligé de remplir une déclaration.

Les personnes en possession des bons de caisse anonymes, les plaques, les valeurs mobilières, les bons de capitalisation, les tickets ou les jetons de casino sont obligées de faire une déclaration. Cela vise aussi les effets de commerce non domiciliés, les mandats et les autres titres de créance.

Douanes : quelques recommandations pour voyager avec de l’argent liquide

Advertisements

Le transport transfrontalier d’argent liquide d’une somme de 10 000 € ou plus est soumis à quelques lois.

Absolument il faut s’y conformer pour ne pas risquer une amende. Pour ce faire, le passager doit déclarer le montant aux services douaniers.

La 1re étape consiste à demander le formulaire de déclaration de transport d’argent liquide. Il est disponible auprès du service des douanes en cas de sortie ou d’entrée du territoire français.

Il serait possible d’envoyer le formulaire de déclaration au service des douanes cinq (05) jours après le transfert. Puis, le passager peut se servir de service en ligne de déclaration de capitaux DALIA.

Cette fois, il est conseillé de commencer la démarche un mois avant le transfert et au plus tard avant de dépasser la frontière.

Suivez nous sur :facebook

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *