Inflation: la rentrée scolaire s’annonce chaude en France

Inflation: la rentrée scolaire s'annonce chaude en France
Advertisements

Conséquence de l’inflation galopante. Les prix des fournitures scolaires risquent de connaitre une hausse vertigineuse lors de la prochaine rentrée, a fait savoir mardi 19 juillet, une étude menée par l’UFC-Que choisir qui relève en effet des augmentation atteignant les 10% pour certains articles. 

Amorcée depuis plus d’une année, l’inflation fait encore des siennes. Ses conséquences se font ressentir dans de différents domaines au grand dam des français qui ne peuvent que prendre leur mal en patience en attendant des jours meilleurs.

Ces derniers sont appelés d’ailleurs à se resserrer davantage la ceinture en prévision de la prochaine rentrée qui s’annonce tout simplement chaude pour leurs portefeuilles. Une mauvaise nouvelle qui risque de gâcher leurs vacances vient d’être annoncée.

IMG 20230616 WA0001

Inflation: des hausses de plus de 10% sur certains articles scolaires

Advertisements

A cause de l’inflation, les prix des articles scolaires vont flamber le mois de septembre prochain avertit en effet l’Union fédérale des consommateurs, UFC-Que choisir. Des augmentations vertigineuses pour certains articles vont être enregistrée en effet, a t-elle indiqué mardi dernier.

« Les stylos, cahiers, règles et autres matériels ont augmenté de 10 % entre juillet 2022 et juillet 2023″, alors que « le matériel artistique (pinceaux, peinture) a augmenté de 9 % »,  a fait savoir l’étude. Soulignant que le matériel scientifique (règles, compas) a connu une hausse de 8 %. «Les produits de papeterie ont subi la plus forte inflation, à 14%», indique encore la même source.

inflation lll scaled

Inflation: le plan du gouvernement pour lutter contre cette flambée

Face à ces augmentations, le gouvernement ne compte pas rester inerte. La ministre déléguée chargée du Commerce a annoncé ce jeudi 20 juillet que la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) allait «enquêter sur les hausses de prix des fournitures scolaires».

Sur Twitter, Olivia Grégoirea souligné par ailleurs que «à l’approche de la rentrée [je suis] toujours vigilante à la protection du pouvoir d’achat des Français. Nous allons voir s’il y a eu un effort particulier de la part des enseignes. Carrefour et Franprix auraient déjà placé des fournitures dans leur panier anti-inflation», a t-elle en effet écrit.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *