Les étudiants entament un début de saison universitaire avec le souci de décrocher une chambre convenable et à portée de la tirelire.

Étudiants en France, la galère de la chambre à louer

Trouver une chambre d'étudiants s'avère un parcours du combattant.

      Des milliers d’étudiants ont bénéficié d’un visa pour continuer leurs études supérieures en France. Le visa et le billet d’avion en poche, les formalités d’inscription passées, reste l’essentiel : décrocher une chambre d’étudiant pour  se mettre à l’aise et entamer l’année universitaire sous ses meilleures coutures.

Or là commencent les pépins, car il n’est pas toujours aisé, loin s’en faut, de trouver une chambre pour étudiant, surtout à Paris, zone géographique des grandes universités, à son goût, et surtout à portée de sa tirelire.

Plusieurs étudiants, des ressortissants algériens, nous ont écrit de France pour nous parler de cet épineux souci. Pour eux l’option annonce postée est un véritable parcours du combattant. Et pour cause. Pour chaque annonce, ce sont des centaines de dossiers envoyés et il est plus facile de trouver une aiguille dans un tas de foin dans ce fatras que voir sa propre demande émerger du lot.

Des sites par dizaines, des demandes par milliers

 

Les sites tels Leboncoin ou SeLoger sont pris d’assaut et les propriétaires ont le choix entre des centaines de dossiers pour leur futur locataire. Donc, une autre option à éloigner.

Les « anciens » étudiants, ceux qui ont eu leurs diplômes conseillent aux plus jeunes de revenir aux plateformes « classiques », telles que ImmoJeunes ou LocService. Il y a toujours une petite place à grignoter.

Reste la plateforme Studyleaze, qui est en principe spécialisée dans, justement, les chambres en résidence universitaires.

 

Le principe des étudiants, revenir à la charge

 

Si ça coince encore, essayez Xenia, qui se présente comme une entreprise originale qui, en échange de petits services, propose des loyers moins chers.

Le principe, ne jamais se décourager, toujours revenir à la charge.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *