Prime assurance auto et habitation 2024 : des astuces pour alléger votre budget 

Prime assurance auto et habitation

Prime assurance auto et habitation – En 2024, les prix des assurances habitation et auto devraient respectivement augmenter de 5% et de 3,5% au minimum. Cependant, il est possible de faire quelques économies, et ce, en comparant les offres proposées par les assureurs.

Les tarifs des primes d’assurances auto et habitation devraient encore flamber l’an prochain, malgré l’appel de Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, à les modérer. La hausse de l’assurance habitation est attendue en moyenne à 5%, selon la fédération France Assureurs.

Des prix de l’assurance habitation qui flambent à cause des sinistres climatiques

Cette augmentation des prix a plusieurs causes, elle s’explique, particulièrement, par l’augmentation des tarifs des matières premières, qui gonfle le coût des réparations.

De plus, elle se justifie par la multiplication des incidents climatiques, qu’il s’agisse de tempêtes, d’inondations, de sécheresses ou la grêle.

Une augmentation de l’assurance auto estimée entre 3,5% et 4%

L’augmentation de l’assurance auto en 2024 devrait être de l’ordre de 3,5% à 4%, d’après l’association SRA (Sécurité et Réparation Automobiles). Selon le comparateur Assurland, ces primes ont déjà augmenté de 3,5%, entre 2022 et 2023.

En 2022, le contrat d’assurance auto revenait en moyenne à 611€, il est passé à 630€ en 2023. En cause, le coût des pièces détachées qui grimpe.

Prime assurance auto et habitation : Comparer les offres proposées par la concurrence

Cette augmentation des primes d’assurance auto et habitation risque de peser lourd sur le budget des citoyens, d’autant que leur pouvoir d’achat est déjà fragilisé par l’augmentation des prix de l’énergie et l’inflation alimentaire.

Cependant, il existe quelques astuces permettent d’alléger le montant de votre prime. À titre d’exemple, choisissez un véhicule pas trop puissant, et d’une marque low-cost, pour réduire le coût de votre assurance auto.

Contentez-vous d’une couverture minimale, si vous avez une voiture ancienne, ou sans grande valeur. Pour préserver votre bonus, faites attention à votre conduite.

En effet, lorsque vous déclarez un accident à votre assureur, celui-ci applique un malus, augmentant ainsi le montant de votre assurance auto.

Pour finir, n’oubliez surtout pas de comparer les offres proposées par la concurrence ! Selon Meilleurtaux Assurances, à la clé, des économies pouvant aller jusqu’à “plus de 50 % sur une assurance habitation et 30 % sur de l’auto sur un profil jeune conducteur”.

 

Lire aussi: Chery Algérie dévoile ses modèles les plus demandés !

Visa Schengen France : Qui doit le demander ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *