Visa Schengen 2023 : tout ce qu’il faut absolument savoir

Visa Schengen: accord pour la numérisation de la procédure
Advertisements

Le visa Schengen est un visa de court séjour qui permet aux visiteurs de se rendre dans l’un des 27 pays européens de l’espace Schengen, pour des séjours allant jusqu’à 90 jours (par an) à des fins professionnelles ou touristiques.

On distingue de nombreux  types de visas Schengen mais le plus fréquent est celui de court séjour permet à son détenteur de séjourner de circuler pendant 90 jours (03 mois) maximum dans une période de 180 jours (06 mois) à compter de la date d’entrée.

L’espace Schengen

La zone Schengen est composée de 27 États européens qui permit la liberté de circulation des personnes entre les pays membres, avec la suppression totale de contrôle aux frontières (terrestres, aériennes et maritimes).

Les pays du territoire Schengen permettent également aux voyageurs de se déplacer librement entre les États membres avec un seul visa, qui est le visa Schengen. Plus de 400 millions de personnes bénéficient de cet accord et plus d’un (01) milliard de voyages sont réalisés chaque année entre ces pays membres.

Visa Schengen : voici les démarches à suivre pour faire la demande

Pour demander son Visa Schengen, il faut d’abord déposer la demande au niveau du consulat du pays où vous comptez vous rendre. Il faudra faire la demande dans le consulat du pays qui, soit constitue votre destination principale, soit au niveau du consulat du pays dont vous franchirez en premier les frontières pour entrer dans l’Espace Schengen, si vous avez l’intention de vous voyager dans plusieurs États Schengen.

Qui a besoin de ce visa ?

La majorité des citoyens des pays non européens (particulièrement de la Russie, d’Afrique, la Chine et l’Inde) ont dans l’obligation de faire une demande d’un Visa Schengen pour entrer dans l’un des pays membres de la zone Schengen.

Toutefois, quelques pays, comme, entre autres, le Canada, les Etats-Unis, l’Australie, le Mexique, le Brésil et le Japon, ont signé un accord d’exemption de visa avec l’UE. Ce qui signifie que leurs ressortissants n’ont pas besoin de visa pour voyager en Europe si leur visite ne dépasse pas trois (03) mois.

Vous devez faire appel aux autorités consulaires du pays Schengen qui correspond à votre motif de voyage.

Quelques États ne disposant ni de consulat ni d’ambassade du pays Schengen où vous comptez vous rendre, alors vous pourrez déposer votre demande au niveau de représentants locaux de ce pays.

Les pièces justificatives à fournir

Vous devez impérativement constituer un dossier, pour obtenir un rendez-vous avec les autorités compétentes, qui doit comprendre les pièces suivantes :

– un imprimé de demande de visa à remplir et à signer;

– votre passeport (émis il y a moins de 10 ans avec une validité qui dépasse trois (03) mois à la date d’expiration du visa demandé) et sa photocopie;

Advertisements

– 2 photos d’identité récentes et identiques;

– des pièces justificatives d’hébergement sur place;

– une explication des causes de votre voyage;

– une justification de réservation de votre billet aller-retour;

– une attestation d’assurance voyage : elle est nécessaire;

– des pièces justifiantes vos moyens de subsistance.

Le coût et les délais à respecter

Depuis le mois de février 2023, le dépôt de dossier doit être effectué au plus tôt sa demande de visa 03 à 06 mois avant la date prévue de voyage et au plus tard 15 jours avant votre date prévue de départ.

Il est conseillé, en moyenne, de s’y prendre 06 semaines avant le début de votre voyage.

Les frais pour un visa Schengen de type C ont augmenté, depuis le 03 février 2020.

Il faut dorénavant décaisser 80€;

Pour les enfants de 06 à 12 ans : 40€;

Pour les enfants de moins de 06 ans : c’est gratuit.

Suivez nous sur :facebook

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *