Crédits pour l’achat de véhicules : La Banque BNA dévoile ses conditions !

Crédits pour l'achat de véhicules

Crédits pour l’achat de véhicules – Suite à l’introduction de plusieurs marques automobiles comme Fiat, Chery, Opel,…Le marché automobile algérien a été témoin d’une évolution significative.

Pour accompagner les consommateurs algériens dans l’achat de véhicules, plusieurs banques se retrouvent à lancer des services bancaires islamiques.

Un certain nombre de banques en Algérie ont soumis des demandes aux autorités publiques pour obtenir une licence leur permettant de financer des clients avec des prêts pour l’achat des véhicules importés.

Crédits pour l’achat de véhicules : La MOURABAHA AUTOMOBILE

La Banque nationale d’Algérie (BNA) a annoncé récemment le lancement du service « La MOURABAHA AUTOMOBILE ». Cette formule consiste en des crédits halal pour l’achat de voitures selon les préceptes de la charia.

D’abord la banque va acheter le véhicule auprès du concessionnaire local et ensuite la revend au client au même prix avec évidemment une marge bénéficiaire convenue et connue à l’avance. Le prix de vente est échelonné sur une période allant de 01 à 05 années, avec des mensualités constantes.

La formule est destinée à toute personne justifiant d’un revenu stable et régulier supérieur ou égal à 40 000 DA, résidente en Algérie et âgée de moins de 70 ans.

Le client pourra profiter d’un taux de financement qui peut atteindre 85% du prix du véhicule. La durée maximale de remboursement s’étalera sur 60 mois.

L’acheteur aura la possibilité de faire un remboursement anticipé partiel ou total. Selon les précisions de l’institution financière, les dossiers seront traités dans un délai ne dépassant pas 05 jours. Pour plus de détails, il est conseillé de visiter le site Internet de la BNA.

Les voitures importées ne sont pas concernées !

Le 19 décembre dernier, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, avait révélé le lancement de prêts « halal » pour l’acquisition de voitures. Il avait également précisé que ces crédits seront accordés pour l’achat des véhicules fabriqués uniquement en Algérie et non importés.

Sofiane Mazari, le directeur du département de la finance islamique au CPA (Crédit populaire algérien), a quant à lui annoncé que les banques algériennes s’apprêtaient à signer des accords spéciaux avec différentes catégories professionnelles.

Plusieurs banques négocient la signature d’accords spéciaux avec un certain nombre de catégories professionnelles ainsi qu’avec les constructeurs automobiles.

Parmi les catégories professionnelles concernées par ce dispositif on retrouve : les journalistes, les enseignants, les travailleurs de l’éducation et les corps de sécurité.

À lire aussi : Commercialisation des voitures Chery à partir de 184 millions !

Prime assurance auto et habitation 2024 : des astuces pour alléger votre budget 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *