PLF 2023: Importation de la friperie et du chiffon interdit (douane)

Les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) ont adopté mardi 22 novembre à la majorité le projet de loi de finances pour 2023 (PLF 2023), lors d’une séance plénière présidée par Brahim Boughali, président de l’Assemblée, en présence du ministre des Finances, Brahim Djamel Kassali et de plusieurs ministres.

Le texte de loi de finances 2023, propose une série de mesures tant en matière d’appui à l’investissement que dans la sphère fiscale, dans le cadre d’une nouvelle approche budgétaire centrée sur les objectifs pour davantage d’efficacité et de transparence.

Lire aussi : Importation des véhicules : découvrez la date d’entrée du premier véhicule en Algérie

Importation de la friperie, le chiffon

Les ressortissants algériens transportent, lors de leur voyage, quelques marchandises qui sont en pénurie ou plus chers en Algérie.

La friperie ( chiffon) est l’une des marchandises la plus importée par les ressortissants algériens à cause de son prix bas à l’étranger.

Taux de change : Cours de l’euro et le dollar sur le marché officiel et parallèle

Le projet de loi de finances 2023 interdit l’importation des vêtements usagés. En effet, la douane n’autorisera plus l’importation de chiffon.
Les passagers peuvent par contre transporter avec eux deux unités de chaque catégorie de marchandise, en effet, le passager peut transporter avec lui deux montres uniquement à titre d’exemple.

Chiffon djalia-dz

 

 

 

 

One thought on “PLF 2023: Importation de la friperie et du chiffon interdit (douane)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *