Douane : voici la somme en euros autorisée en voyage

Douane : voici la somme en euros autorisée en voyage
Advertisements

Douane – la question qui pose la majorité des voyageurs, notamment en cette période, c’est la somme en euros qu’ils peuvent transporter en avion. Et ce, lorsqu’ils se rendent en Algérie ou qu’ils la quittent.

Agissant par naïveté ou par ignorance, de nombreux voyageurs se retrouvent exposés à de lourdes sanctions et à la prison pour infraction à la législation.

Nous allons vous donner, dans la suite de ce passage, toutes les informations nécessaires concernant le montant maximum autorisé en voyage sans déclaration douanière, ainsi que la démarche à faire si l’on veut transporter un montant supérieur.

images 7 1

Douane algérienne : le montant en devise autorisé pour les résidents

La réglementation algérienne est pourtant claire. La DGD, sur son site officiel définit clairement la législation relative à la sortie et entrée de l’argent liquide en Algérie. En effet, pour les résidents et les non-résidents, la procédure et le montant diffèrent et pour les voyageurs entrants ou sortants du sol algérien.

Advertisements

Les passagers résidents sont permis de transporter avec eux une somme d’argent inférieur à 1000€ par voyage, sans avoir besoin de justification ou de déclaration.

Les résidents en Algérie peuvent aussi voyager avec un montant équivalent à 7 500€, prélevés d’un compte devises ouvert en Algérie. Une simple obligation d’un avis de débit bancaire est requise, si la somme est inférieure ou égale à 7500€ ou leur équivalent en d’autres monnaies. Par contre, si le montant est supérieur à 7500€ ou leur équivalent en d’autres monnaies, une autorisation de la Banque de l’Algérie est nécessaire.

La douane algerienne se met a lheure de la numerisation 1

Quel est le montant autorisé en voyage pour les non-résidents ?

La somme autorisée en voyage, pour les voyageurs non-résidents en Algérie est de 5000€. En effet, les résidents algériens ne peuvent voyager qu’avec un montant inférieur à 1000€, tandis que les étrangers sont permis de voyager avec un montant égale à 5000€.

« Tout voyageur de nationalité étrangère est astreint à déclarer ses devises importées ou exportées aux services des douanes si les montants dépassent 5000 euros ou leur équivalent en d’autres devises », insiste la direction générale de la douane algérienne sur son site officiel.

Toutefois, en quittant le territoire algérien, les non-résidents sont tenus de présenter un reçu bancaire attestant le change d’une partie ou de la totalité de la somme en devises (dépassant les 1000 euros) qui a été déclarée à l’entrée du territoire national. Sinon, ils peuvent exporter tout montant couvert par une permission de change de la Banque de l’Algérie.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *